Retrouver un équilibre naturel

Selon un article paru dans les échos du 21 avril 2020: “Le grignotage de la biodiversité et les capacités d’adaptation de l’infiniment petit fournissent plus d’occasions aux virus les plus inhospitaliers de se répandre, craignent les experts. Ils plaident pour la tranquilité des espaces et de la vie sauvage.”

La solution pourrait être de restaurer les écosystémes et les relations entre l’humanité et la nature.

L’organisation des nations Unies pour l’Alimentation et la Nature s’est donnée 10 ans pour relever le défi.

En effet, 70 pays membres ont adopté une résolution proclamant la période 2021 à 2030 “Décennie pour la restauration des écosystèmes”.

L’objectif est de sauver 350 millions d’hectares de paysages dégradés. “Les bénéfices sont aussi économiques: l’inititiative pourrait générer 9000 milliards de dollars au profit des économies rurales sous la forme de services écosystèmiques”.

Une première mission en 2011 de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) à déja permis de restaurer en dix ans 150 millions d’hectares de terres dégradées et déboisées.

 

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *